Donald Trump n'apprécie pas la Critique Gastronomique

Donald Trump n'apprécie pas la Critique Gastronomique

Donald Trump n’apprécie pas la Critique Gastronomique

 

Donald Trump n’a pas du tout apprécié cette critique gastronomique de “Vanity Fair”. Peut être  interviendra t-il auprès de John pour demander mon licenciement.

Donald Trump n'apprécie pas la Critique Gastronomique

Dans un tweet assassin, le président-élu s’en est pris au magazine américain.

Donald Trump n'apprécie pas la Critique Gastronomique
C’est notre nouvel utilisateur de Twitter préféré. On pourrait en parler tous les jours. Ce jeudi 15 décembre 2016, deux clashs. Le premier concerne le patron de Twitter Jack Dorsey que le président élu Trump n’a pas voulu recevoir parce que Twitter avait refusé, pendant la campagne électorale, de créer un emoji spécial pour dire que Hillary était corrompu…

Deuxième clash. Un autre tweet au vitriol après la très mauvaise critique du restaurant de la Trump Tower dans Vanity Fair – la journaliste a déclaré qu’il s’agissait du pire resto de toute l’Amérique. “Le Trump Grill est peut-être le pire restaurant des États-Unis“, a titré Tina Nguyen, qui n’est pas critique gastronomique mais journaliste politique. Le restaurant est situé au sous-sol de la Trump Tower. Il est prisé des touristes, qui composent une bonne partie de la clientèle. Les prix y sont abordables pour le quartier, avec notamment un menu à 28 dollars qui comprend entrée, plat et dessert.

Dans l’article publié mercredi, la journaliste décrit son déjeuner, en compagnie de plusieurs convives, dans l’établissement, présenté comme “une version bon marché de l’opulence”. Elle se moque de la composition du menu et des plats faits, selon elle, pour “impressionner les clients”, notamment en mélangeant parfois des ingrédients inconciliables. La sauce soja côtoie ainsi l’huile à la truffe, tandis que de l’houmous est parfois associé à de la ricotta. Viande de mauvaise qualité, trop cuite, frites immangeables, dessert encore congelé, cocktails improbables, Tina Nguyen dit avoir eu le sentiment de manger les “restes de repas d’un homme riche”. Donald Trump s’est vengé sur le réseau social :
“Est-ce que quelqu’un a vu les mauvais chiffres de ventes de Vanity Fair” ! Très faible, gros problème, mort. Graydon Carter (le patron du magazine) n’a pas de talent, il va être viré.”

A la Une, Insolite, Restaurants