Franchise restauration : quels sont les concepts gagnants ?

Cinq nouveaux concepts de restauration rapide qui plaisent

Cinq nouveaux concepts de restauration rapide qui plaisent

 

Des millions de Français mangent chaque jour à l’extérieur. De nouveaux concepts de restauration rapide ont vu le jour et tiennent la route. Les clients délaissent facilement les chaînes de burgers, pour peu qu’on leur propose une nourriture plus saine, traditionnelle, légère ou originale. De là à considérer que ces nouvelles tendances puissent s’accélérer, jusqu’à venir faire de l’ombre à MacMalbouffe… il n’y a qu’un pas.

 

Presque partout dans le monde MacDonald recule, 900 fermetures de restaurants sont programmées en 2015. Partout dans le monde, sauf…. en France bizarrement. Pourtant notre pays regorge de talents et d’idées. De multiples possibilités s’offrent maintenant à ceux qui mangent dehors en quelques minutes pour quelques euros.

Parmi ces concepts, cinq d’entre eux sortent du lot. Le succès est au rendez-vous pour ces jeunes entreprises innovantes qui se situent bien dans l’air du temps.

Les foodtrucks
Ces petits camions qui sillonnent les centres urbains ou la campagne proposent des plats à emporter ou à déguster en terrasse, quand le temps et l’endroit s’y prêtent. Le concept est déclinable selon l’envie : soupes, burgers, glaces, bagels, bouchées asiatiques…

Un exemple d’une belle réussite : « Le camion qui fume », créé en 2009 par une américaine, Kristin Frederick, ce concept a été le pionnier avec son offre de burgers « maison ». Il a depuis été largement copié. Il faut dire que certains programmes de télé-réalité-culinaire ne sont pas étrangers à cette situation.

Cinq nouveaux concepts de restauration rapide qui plaisent

Dernier arrivé sur ce segment “Le Chariot” Surfant sur la tendance de la street food, ce parisien de naissance a souhaité concilier qualité et repas sur le pouce pour offrir des burgers haut-de-gamme. Avis aux amateurs de bonne bouffe.

La cuisine d’ailleurs                                                                                                                                                                                                                                                                                                                         La cuisine ethnique a toujours le vent en poupe, à condition qu’elle soit revisitée. Des conditions au succès sont de trouver le bon emplacement en s’assurant de l’intérêt de la clientèle, et savoir cuisiner parfaitement ce type de plats.

Cinq nouveaux concepts de restauration rapide qui plaisent

Comme « Fine Lalla » qui a ouvert début 2014, ce fast-food marocain propose des places assises et des plats à emporter, une déco soignée, une vraie cuisine du pays (les créateurs sont marocains) et une offre épicerie.

Les fast-good                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                      C’est de la restauration rapide bio, saine et équilibrée, voire diététique. Un concept qui est une valeur sûre sur le marché. Surtout quand les produits viennent de petits producteurs locaux.

 

« La cantine des chefs » en est un très bon exemple. Lancé en 2013 à Carhaix dans le Finistère, ce concept propose des plats cuisinés en bocaux. A consommer sur place ou à emporter. Les coquillettes jambon, crème de gruyère suisse aux champignons sont vendues 5,90 euros.

Les cantines chics
Ces cantines chics, sorte de fast-food haut de gamme, sont à mi chemin entre la restauration servie à table et le fast-food. Elles misent sur la variété des menus sucrés et salés, ainsi que sur l’ambiance et la décoration.

Cinq nouveaux concepts de restauration rapide qui plaisent

Un bon bon exemple est « Yuman », qui s’est ouvert en 2014 à Paris, tous les produits sont bio et frais, les arrivages sont quotidiens et pour la plupart cultivés en France, souvent à moins de 100 km de Paris. Déco aux allures de loft, mobilier design et menus de 8,50 à 16,50 euros.

Les vélos cantine
Ces triporteurs font le tour des villes et se posent au pied des entreprises ou des zones de passage. Ils proposent salades, tartes, sandwiches, boissons… L’exemple de Vélissime est une réussite. Fondés en 2010, ces vélos sillonnent Paris et sa proche banlieue pour apporter des plats chauds et sains aux salariés, ils ont le choix entre trois formules au choix allant de 9,90 à 11,90 euros.

 

Après 4 ans d’existence, l’aventure continue pour la marque Vélissime qui s’est imposée comme un pionnier du concept street food bio et écolo dans l’ouest parisien. Ainsi, aujourd’hui, de nombreux triporteurs servent déjà chaque midi plus d’une soixantaine d’entreprises dans les meilleurs emplacements de Paris.

 

 

A la Une, Restaurants