Des Bars avec des noms à la con

Des Bars avec des noms à la Con

Des Bars avec des noms à la Con

 

On a parfois du mal, dans notre beau pays, à mettre le doigt sur ce qu’est véritablement « l’exception culturelle française ». Il suffit pourtant de parcourir les bourgades et les ruelles animées de l’hexagone pour prendre la pleine mesure du charme de nos contrées : chaque débit de boisson mise davantage sur un nom rigolo que sur la qualité de sa bière ou l’hygiène des toilettes réservés à la clientèle.

 

Le résultat, c’est une avalanche de noms pittoresques quand on demande, l’air de rien, s’il n’y a pas un troquet avec un nom rigolo dans votre coin. Voilà ce qu’on a trouvé de mieux grâce à la bonne volonté des topiteurs.

Le Tout du Cru (Clermont Ferrand)

Rester au fond de la salle pour ne pas être vue.

Crédits photo : dismoiou.fr

Le N’importe Quoi (Paris)

Crédits photo : Paris blog

Urgence Bar (Paris)

Demander Zahia en cas d’urgence.

Crédits photo : Paris-Rencontres

Le café du bout… (Saint-Malo)

Par quel bout le prendre celui là.

Crédits photo : Lapines crétines

L’Embuscade (Guémené-sur-scorff)

Qui à dit que les Bretons étaient Alcoolique ?

Crédits photo : guemenesurscorff

 

L’anvers du décor (Paris)

Il a pas osé l’Anverrre du décor.

Crédits photo : Devantures

Au Rat qui Pète (Pont-Scorff)

Nous sommes en Bretagne, alors roter,péter, pisser c’est du pareil au même.

Crédits photo : Justacoté

Chez Ta Mère (Toulouse)

Et pourquoi pas la sienne.

La Couleur de la Culotte (Toulouse)

Moi cela ne me donne pas envie d’entrer, mais bon, les gouts et les couleurs.

Crédits photo : Travelnight

Code Bar (Nantes)

Un ancien de chez Carrefour sans doute.

Crédits photo : Deventures

Poêle deux carottes (Paris)

C’est fermé, il nous pose un lapin.

Crédits photo : Devantures

Les fleurs du malt (Nîmes)

Avec le « rouge et le noir » ce n’était qu’un bar à vin.

Crédits photo : Devantures

Zanzybar (Saint-Étienne)

Une inspiration au voyage.

Crédits photo : Devantures

Nul bar ailleurs (Paris)

Sans doute un abonné de Canal qui était enrhubé le jour de la déclaration d’entreprise.

Crédits photo : Devantures

Le Progress Bar (quelque part)

Un bar branché voir connecté sans doute.

Crédits photo : Web sourcing

Et vous, vous noyez votre existence dans le « Café de Paris » ou dans un bar au nom rigolo ?

Topito 

 

A la Une, Bar, Insolite