Groupe Flo toujours dans le rouge en 2017

Groupe Flo toujours dans le rouge en 2017

Groupe Flo toujours dans le rouge en 2017

 

Groupe Flo (Hippopotamus, Bistro Romain), racheté par Groupe Bertrand fin juin et en difficulté depuis plusieurs années, a cumulé l’année passée 50 millions d’euros de perte, sur fond de baisse de son chiffre d’affaires, selon un communiqué.

 

Le résultat net part du groupe affiche en 2017 une perte de 50,1 millions d’euros, contre une perte de 65 millions d’euros l’année précédente, en données pro forma. Retraitées, celles-ci excluent l’enseigne Tablapizza cédée en 2017, ainsi que les objectifs de cessions. En données publiées, la perte, qui atteignait 13,9 millions d’euros en 2016, a donc été multipliée par près de quatre l’année dernière.

Groupe Flo toujours dans le rouge en 2017

Le chiffre d’affaires, en données pro forma, atteint quant à lui 168,8 millions d’euros, en baisse de 13,3%. En données publiées, il chute de 36,7%. Groupe Flo connaît une baisse de fréquentation de ses établissements depuis plusieurs années, qui s’est encore aggravée après les attentats de novembre 2015. Depuis le 30 juin dernier, Groupe Bertrand (Quick, Burger King…) détient 70,93% de Groupe Flo au terme d’une augmentation de capital d’un montant de 72,5 millions d’euros qui a concrétisé ce rachat. Cette opération, ainsi que la cession de Tablapizza au groupe Le Duff (Brioche Dorée, Del Arte) ont apporté à Groupe Flo environ 40 millions d’euros de liquidités complémentaires, lui permettant d’enclencher le plan de relance des enseignes du groupe.

Dans le détail, en 2017, les célèbres brasseries du groupe (Le Vaudeville, La Coupole ou encore Bofinger) ont enregistré un chiffre d’affaires en baisse de 25,3%, à 29,2 millions d’euros, en pro forma. En données publiées, elles accusent une baisse de 46%. L’ensemble des enseignes de restauration à thème ont enregistré une baisse de 13,3%, à 115,6 millions d’euros quand les concessions (Disneyland Paris, le CNIT à la Défense ou encore le Jardin des plantes à Paris), ont elles affiché un chiffre d’affaires de 24,1 millions d’euros, en hausse de 7,5%. Les ventes sous enseignes (qui correspondent à la somme de l’activité des restaurants et celle des franchisés), est en baisse de 13,1%.

Sur le seul quatrième trimestre, le chiffre d’affaires du groupe a cédé 10,6%, à 45 millions d’euros, en données pro forma. En données publiées, l’activité sur cette période est en baisse de 35,2%.

 

Groupe Flo: perte nette réduite en 2017

Groupe Flo publie un résultat net à fin décembre 2017 en perte de 50,1 millions d’euros, à comparer avec une perte de 65,5 millions sur 2016, avec une marge opérationnelle courante de -7,2% en 2017 contre -5,8% l’année précédente.

Le chiffre d’affaires du groupe de restauration baisse de 13,3% à 168,8 millions d’euros fin décembre 2017. A périmètre comparable, il recule de 4,3%, soit -4,1% hors effet calendaire qui représente 22 points de base (un jour de plus en 2016 grâce au 29 février).

Groupe Flo revendique un mois de janvier 2018 satisfaisant sur le plan commercial, mais un mois de février souffrant des effets négatifs de la météo, avec une fréquentation en baisse sur les journées des intempéries.

 

Le Figaro

 

A la Une, Restaurants