L’Urssaf veut taxer les forfaits de ski des saisonniers

L’Urssaf veut taxer les forfaits de ski des saisonniers

 

Les salaires dans les CHR, sont plutôt bas, voici un projet qui va gronder comme une avalanche, dans les montagnes. 

 

L’Urssaf souhaite taxer une partie du prix des forfaits, jusqu’alors gratuits pour les saisonniers. Ce qui correspondrait aux deux jours de repos hebdomadaires pendant lesquels ils peuvent en profiter pour skier.

Floraison de  » Gilles et Jon » à la prochaine saison en station … Surtout que sans saisonniers, elles tournent comment ? Et du coup, c’est sur que la station qui offrira des forfaits à ses saisonniers envers et contre tout, sera la grande gagnante !!!

L'Urssaf veut taxer les forfaits de ski des saisonniers

Les saisonniers sont écœurés : l’Urssaf a décidé de taxer les forfaits de ski offerts par leurs employeurs (photo d’illustration). LP/Matthieu de Martignac

Une décision qui passe mal. Selon une information du Parisien, l’Urssaf veut taxer les forfaits de ski des saisonniers qui travaillent en station et qui pouvaient en profiter gratuitement jusqu’à présent.

Pour justifier son choix, l’organisme qui se charge de collecter les cotisations et contributions sociales des entreprises explique que ces forfaits qui permettent d’emprunter les remontées mécaniques sur le domaine skiable sont des avantages en nature. En effet, si les saisonniers s’en servent pour se rendre au travail, ils peuvent également en profiter pour aller skier lors de leurs deux jours de repos hebdomadaires.

Taxer les 2/7 du forfait

D’où la volonté de l’Urssaf de taxer les 2/7 de ces forfaits saisonniers. « Ce qui entraînerait pour les saisonniers une perte sur le salaire net, qui n’est déjà pas énorme. Sur un forfait à 500 euros, cela représente une somme de 142 euros », explique au Parisienla sénatrice LR Martine Berthet, ajoutant qu’ »on ne peut pas pénaliser ainsi ces travailleurs au statut précaire qui engagent déjà beaucoup de dépenses pour se loger ».

De leur côté, les saisonniers crient à l’injustice. « On ne gagne déjà pas grand-chose puisqu’on est souvent au Smic, et voilà que l’on veut encore nous gratter de l’argent sur notre salaire. C’est vraiment dégueulasse », déplore l’un d’entre eux.

 

A la Une, Saisonniers

Laisser un commentaire