Le nouveau président du Syndicat des hôteliers de la Riviera veut réveiller la profession

Le nouveau président du Syndicat des hôteliers de la Riviera veut réveiller la profession

 

Alors que se déroule les fêtes du citron, Benoît Borghese, niçois d’origine, en tant que nouveau président; souhaite réactiver le développement touristique du littoral mentonnais et de son haut pays. Il est depuis sept ans déjà le Directeur de «L’Orangeraie», un établissement hôtelier situé en plein cœur de Menton, et fort de ses vingt-huit années d’expérience dans le secteur du tourisme et de l’hôtellerie, il entend dynamiser la profession sur la Riviera française.

 

 

Le nouveau président du Syndicat des hôteliers de la Riviera veut réveiller la profession

 

 

Il souhaite mieux la connecter avec les institutions locales comme le CRT (Comité régional du Tourisme) Côte d’Azur. Le syndicat, qui regroupe une quarantaine d’établissements souhaite élargir ses membres et créer des groupes de travail pour appréhender le développement d’Airbnb qui sur Menton propose 1.000 logements 500 chambres d’hôtels.

Benoît Borghese veut inciter les professionnels à mieux utiliser l’e-réputation, Localement il voudrait que le gros resort en lieu et place du centre Latournerie se fasse. Il est en sommeil depuis trois ans. Il souhaite également la réussite du 5 étoiles en construction à Garavan, un établissement qui peut devenir une véritable locomotive pour toute l’hôtellerie mentonnaise.

Michel Bovas La Quotidienne 

A la Une, Hôtels

Laisser un commentaire