Jamel Debbouze candidat à la reprise du restaurant de l'Institut du Monde Arabe

Le nom du repreneur n’est pas encore officiellement connu, mais une chose est certaine : au sein de l’Institut du monde arabe, l’atmosphère n’est pas des plus sereines. Car le contrat du groupe Noura, qui devait s’achever en 2017, a brusquement été résilié en octobre par la direction de l’Institut pour « faute grave ». Et l’IMA, qui souhaite désormais son éviction, a lancé un appel à candidatures.

Lire plus

Ardoise chez « Noura »

Il y a les distraits qui déposent de l’argent sur un compte suisse. Et puis, il y a les étourdis, coutumiers de quitter le restaurant sans régler l’addition.

Lire plus