Une femme cheffe obtient trois étoiles Michelin aux États-Unis : une première

Une femme cheffe obtient trois étoiles Michelin aux États-Unis : une première

Une femme cheffe obtient trois étoiles Michelin aux États-Unis : une première

 

La cheffe française Dominique Crenn est devenue ce jeudi la première femme aux Etats-Unis à se voir décerner trois étoiles dans le prestigieux guide Michelin, pour le restaurant « Atelier Crenn » qu’elle a ouvert à San Francisco (Californie) en 2011.

 

Une femme cheffe obtient trois étoiles Michelin aux États-Unis : une première

« Atelier Crenn est l’un des restaurants les plus suivis cette année, avec une expérience de premier ordre à chacune de nos visites. Le menu actuel affiche un extraordinaire mélange de grâce, de talent artistique, de savoir-faire et de goût », résume Michelin.

« Une formidable reconnaissance »

La cheffe brille d’autant plus qu’un autre de ses établissements de San Francisco, baptisé « Bar Crenn » et spécialisé dans la relecture de grands classiques de la cuisine française, décroche une étoile dans l’édition 2019 du guide.

« C’est une formidable reconnaissance, pour mon équipe avant tout, et pour tout le travail que nous avons fourni pendant tant d’années », a déclaré Dominique Crenn, 53 ans.

Encourager les femmes

La cheffe espère que cette distinction pourra servir d’inspiration à toutes les jeunes femmes, qu’elles se destinent à la cuisine ou à un autre métier.

« Je leur dis aujourd’hui : « Vous pouvez devenir ce que vous voulez », ça n’a rien à voir avec le genre […]. Ne laissez personne se mettre en travers de votre chemin ! »

Née en France, Mme Crenn explique avoir hérité son intérêt pour la cuisine de ses parents, qui étaient de fins gastronomes. Elle a commencé sa formation à San Francisco en 1988, avant de prendre les commandes de la cuisine de l’hôtel Intercontinental de Jakarta en 1997.

Elle est revenue peu après en Californie, où elle a travaillé pendant plusieurs années dans un restaurant de Manhattan Beach, près de Los Angeles.

C’est en 2011 qu’elle a ouvert l’Atelier Crenn à San Francisco, gagnant rapidement une étoile, puis une seconde.

Dominique Crenn avait été élue « meilleure femme chef du monde » en 2016, une récompense contre laquelle elle s’était d’ailleurs insurgée, jugeant « stupide » d’établir une telle distinction dans sa profession.

A la Une, Cuisine

Laisser un commentaire