Seconde étoile au Guide Michelin pour la Cheffe Stéphanie Le Quellec

Seconde étoile au Guide Michelin pour la Cheffe Stéphanie Le Quellec

Seconde étoile au Guide Michelin pour la Cheffe Stéphanie Le Quellec

Stéphanie Le Quellec décroche sa deuxième étoile au Guide Michelin. Suivant les pas d’Anne-Sophie Pic, la Chef aux commandes de ‘La Scène’, le restaurant gastronomique du Prince de Galles, devient cette année la seule femme en France à recevoir cette distinction.

Seconde étoile au Guide Michelin pour la Cheffe Stéphanie Le Quellec

La Cuisine, une passion depuis l’enfance

Agée de 36 ans, mariée et mère de trois enfants, Stéphanie Le Quellec se passionne pour la cuisine dès l’enfance et confectionne crêpes et sablés avec sa grand-mère en rentrant de l’école, ayant toujours su que son avenir se ferait derrière les fourneaux. Bardée de mentions « très bien » et des meilleures notes de sa promotion, elle intègre rapidement des adresses d’exception. Ses apprentissages successifs auprès de trois Meilleurs Ouvriers de France lui font vivre intensément les exigences liées à sa passion.

En 2001, à tout juste 20 ans, elle découvre la brigade de 80 cuisiniers d’un célèbre autre palace de l’avenue George V. C’est au côté de deux grands Chefs pour qui elle a le plus profond respect, Philippe Legendre durant trois ans, puis Philippe Jourdin pendant quatre ans, qu’elle se forge au goût de l’excellence et à la rigueur des tables étoilées. Neuf ans plus tard, elle devient à son tour Chef Exécutif de l’hôtel cinq étoiles Four Seasons Terre Blanche, en Provence. En 2011, Stéphanie Le Quellec remporte la saison 2 du concours Top Chef qui fût une étape supplémentaire à son apprentissage et lui permit de repousser ses limites et de désinhiber sa cuisine qu’elle jugeait encore trop scolaire. En 2013, c’est tout naturellement que la marque Starwood Hotels & Resorts ‘Luxury Collection’ lui confie l’ouverture et la direction des cuisines du restaurant ‘La Scène’ où elle obtiendra sa première étoile au Guide Michelin en 2014, seulement neuf mois après sa prise de service.

Cette seconde étoile, reçue ce lundi 21 janvier à la cérémonie du Guide Michelin, elle l’attribue à trois ingrédients fondamentaux : son travail, sa pugnacité et ses équipes. « Je suis une besogneuse, je crois que le travail paye dans ce métier » déclare-t-elle.

Stéphanie Le Quellec au restaurant ‘La Scène’

Pleine de caractère, nourrie de passion, de travail, de discipline et de générosité, Stéphanie Le Quellec est considérée comme l’une des plus prometteuses signatures de la cuisine française. Inspirée par la simplicité savoureuse de la cuisine méridionale, elle allège la gastronomie de ses artifices. Au Prince de Galles, le restaurant gastronomique La Scène, le bar Les Heures et son célèbre Patio livrent, sous sa direction, une expérience culinaire centrée sur la générosité et la qualité de produits d’exception.

Dans un décor contemporain, chic et d’inspiration art déco, mis en scène par l’architecte d’intérieur Bruno Borrione, elle compose ses mets avec une simplicité mesurée, pointilleuse et sophistiquée : « J’aime aller à l’essentiel. Je veux que ma cuisine soit lisible. Pour que mes compositions fassent sens, je travaille des cartes courtes, efficaces, saisonnières et ludiques ».

Stéphanie Le Quellec incarne le renouveau gastronomique de cette Maison de luxe, prisée depuis toujours pour sa discrétion et son élégance. Asperges pourpres d’Anjou, Gambas de Palamo cuite sur palet de sel rose, ris de veau aux dattes, Simmenthal maturé à la truffe noire… ses plats signatures surprennent, désacralisent la gastronomie de palace, la rendent conviviale, accueillante et moins intimidante, sans rien lui ôter de sa magie. Le souhait de Stéphanie Le Quellec est d’apporter sa « vision sur une base classique et traditionnelle : sincère, parfois brutale, avec des partis-pris forts, des goûts marqués, des saveurs concentrées : une « cuisine cuisinée ».

 Hôtel Prince de Galles, Paris *****

Après deux ans de rénovation, le Prince de Galles, membre de la Luxury Collection et fleuron légendaire de l’Art Déco parisien, a rouvert ses portes sur l’avenue George V. Depuis son inauguration en 1928, le Prince de Galles compte parmi les hôtels les plus singuliers de Paris : une Maison de Luxe aux dimensions chaleureuses, devenue le rendez-vous de l’establishment parisien et des voyageurs en quête d’un cadre intimiste dans le Triangle d’or. Ce véritable écrin de 115 chambres et 44 suites où l’attention aux détails se retrouve dans le service comme dans la décoration est aussi doté d’une salle de fitness, d’une suite bien-être par Olivier Lecocq et d’un salon privatisable pouvant accueillir jusqu’à 70 personnes.

A la Une, Cuisine, Grands Chefs, Palace, Restaurants

Laisser un commentaire