DIX TENDANCES pour postuler en 2016

DIX TENDANCES pour postuler en 2016

DIX TENDANCES pour postuler en 2016

 

Cees Bakker de SollicitatieLAB énumère les principales tendances pour postuler en 2016. GE RH Expert confirme cette tendance.

DIX TENDANCES pour postuler en 2016

DIX TENDANCES pour postuler en 20161. Les organisations se mettent de plus en plus souvent elles-mêmes à la recherche de candidats
Nombreuses sont les organisations qui se mettent elles-mêmes en quête de nouveaux collaborateurs. D’une part, elles n’ont pas envie de recevoir des centaines de réactions, d’autre part, elles estiment qu’il est beaucoup plus important que les collaborateurs adhèrent à la culture de l’entreprise. En tant que chercheur d’emploi, il importe donc de vous démarquer et de vous rendre visible. Il faut que les gens sachent que vous êtes disponible.

DIX TENDANCES pour postuler en 20162. Adieu aux candidatures spontanées, bienvenue aux alertes-emploi
Beaucoup organisations indiquent qu’elles ne traitent plus les candidatures spontanées car peu aboutissent dans la pratique. En tant que chercheur d’emploi, il convient donc de vérifier auprès des entreprises auxquelles vous souhaitez envoyer une candidature spontanée si elles les prennent en considération.

DIX TENDANCES pour postuler en 20163. C’est sur Twitter que sont d’abord publiées les offres d’emploi
Outre les alertes-emploi, certaines organisations publient avant tout leurs offres d’emploi sur Twitter. Nombreuses sont en effet les entreprises qui possèdent un « site de mise à jour » et ont un compte Twitter lié à ce site. Suivez ces comptes car c’est souvent là que les offres d’emploi sont partagées en premier.

DIX TENDANCES pour postuler en 20164. Le CV est une brochure de vente
Postuler, c’est en quelque sorte se vendre. Pas étonnant, donc, que le CV soit devenu un document de vente adapté au poste vacant. Un document où vous devez insister sur les éléments qui attireront l’attention de votre futur employeur. Cela signifie que dans son CV, le chercheur d’emploi doit mettre en avant des éléments différents pour chaque offre d’emploi.

DIX TENDANCES pour postuler en 20165. LinkedIn reprend le rôle du CV traditionnel
LnkedIn n’a cessé de gagner en importance au cours de l’année écoulée. Un profil bien accessible est un must, mais comme le CV est passé d’une énumération des activités antérieures à une brochure de vente, LinkedIn est sur le point de reprendre le rôle du CV traditionnel, à savoir un support de communication où tout se trouve. La totalité des informations est sur LinkedIn et les éléments pertinents sont développés dans votre CV. Tout chercheur d’emploi doit donc avoir un profil LinkedIn complet et à jour.

DIX TENDANCES pour postuler en 20166. N’énumérez pas mais distinguez vous !
Les chercheurs d’emploi énumèrent souvent ce qu’ils ont fait dans le passé et ce dont ils ont été responsables mais accordent peu d’importance aux résultats obtenus. Cela donne naissance à de longs CV inintéressants. Le candidat doit donc veiller à inclure dans son CV des informations spécifiques. Pas de longues énumérations mais surtout des points sur lesquels il est capable de se différencier des autres.

DIX TENDANCES pour postuler en 20167. Des CV à nouveau plus sobres
Autrefois, le CV devait être haut en couleur. Cette tendance s’est heureusement arrêtée en 2015. Le CV a regagné en sobriété et donc aussi en clarté. En 2016, une petite touche vive est certes la bienvenue, mais utilisez-la surtout pour souligner certains éléments.

DIX TENDANCES pour postuler en 20168. N’indiquez dans votre CV que des éléments pertinents pour la fonction convoitée
Dans votre CV, concentrez-vous sur les questions qui sont pertinentes pour le poste vacant pour lequel vous postulez. Veillez à donner une bonne image de vous et à faire savoir que vous êtes la personne idéale pour occuper cette fonction. Passez donc sous silence tous les éléments non pertinents.

DIX TENDANCES pour postuler en 20169. Facebook devient un important canal de recrutement
Twitter et LinkedIn ont prouvé leur l’efficacité en tant que canaux de recrutement, mais Facebook est aussi de plus en plus souvent utilisé par les organisations en quête de collaborateurs. C’est particulièrement le cas pour les fonctions inférieures. Facebook est évidemment le canal idéal pour faire savoir à votre réseau que vous êtes à la recherche d’un nouvel emploi, mais le fait que les entreprises y jettent également un coup d’œil change quelque peu la donne. Peut-être devriez-vous créer une « page candidature » spéciale sur Facebook.

DIX TENDANCES pour postuler en 201610. Le marché du travail gagne en flexibilité
Le marché du travail devient de plus en plus flexible. Les organisations rechignent dès lors à octroyer des postes fixes. Cette flexibilisation ne fait que s’intensifier. Mais elle offre également des opportunités, consistant par exemple à inciter les candidats à donner une meilleure image aux entreprises.

 

Le sourcing toujours plus stratégique en 2016

Depuis 2011, les choses ont beaucoup changé. Oui le sourcing est devenu prioritaire et un sujet stratégique pour de plus en plus d’entreprises. IL faut aller chercher les compétences dont on a besoin et une posture passive n’est pas suffisante. Les meilleurs ont leurs sourceurs, pourquoi pas nous ?

Pourquoi le sourcing est devenu si stratégique et le sujet du moment ? Des candidats pénuriques, une exigence pour les entreprises d’aller chercher les meilleurs et une guerre des talents engagée avec les autres entreprises mais aussi avec les start-ups !

 

Les compétences du recruteur : plus de marketing et de commercial que jamais

En parallèle de cette émergence et confirmation de l’importance du sourcing, les compétences du recruteur sont en train d’évoluer fortement.

Le recruteur d’aujourd’hui et de 2016 doit non seulement identifier les compétences de façon proactive mais aussi donner envie aux personnes de venir dans son entreprise.

Pour moi le marketing et le commercial, sont des compétences devenues presque incontournables pour le recruteur et 2016 ne va faire qu’accentuer cette tendance. Le professionnel du recrutement en 2016 doit à la fois aller chercher les bon candidats, les accrocher commercialement mais aussi préparer son vivier en communiquant activement (en partageant du contenu sur LinkedIn et les autres par exemple).

La valeur ajoutée du recruteur va se déplacer de plus en plus vers sa capacité à identifier des profils uniques mais aussi et surtout à sa capacité à attirer les profils.

Ce passage du recrutement passif à un recrutement proactif est en train de faire des victimes dans les services recrutement de grandes et moins grandes entreprises. Ces nouvelles compétences requises par le marché excluent les personnes qui refusent de changer de posture « J’ai toujours mis des annonces, qu’est ce que vous m’embêtez avec votre sourcing ?? ». Les services recrutement se cassent la tête sur « comment faire avec X qui fait du recrutement de la même façon depuis plusieurs années et n’a jamais fait autrement ».

Je vois aussi l’émergence du sourceur dans les entreprises. Toutes les semaines des entreprises qui me disent, vous connaissez un sourceur dans votre entourage ? Vous savez la personne curieuse, à l’aise avec les réseaux sociaux… ».

 

 

 

La cooptation, une vraie tendance

Vous allez me prendre pour un fou de mettre la cooptation dans les tendances. Mais je suis effaré du manque de professionnalisation et d’optimisation de la cooptation en France.

La France est bonne dernière dans son utilisation de la cooptation pour trouver des profils. Pourtant toutes les études montrent que la cooptation est la source la plus qualitative de candidats.

La cooptation ne peut qu’être une tendance car il y a tellement à faire. De nombreux acteurs l’ont compris et attaquent ce marché en France de Keycoopt à Cooptime et maintenant LinkedIn.

Les entreprises ont plus ou moins géré leur processus de cooptation à la mano sans vraiment mettre quelque chose de vraiment professionnel et durable en place. Là où la cooptation était censée se baser sur de la reconnaissance, elle est encore centrée sur des avantages financiers.

Bref, la France est nulle en cooptation pour le dire plus simplement !

 

Le gap recrutement et RH s’accroit en 2016

Il y a d’un côté les recruteurs et de l’autre les RH.

Les professionnels du recrutement font du recrutement toute la journée et le font plus ou moins bien selon leur implication et leur passion.

De l’autre, vous avez les RH ou responsables ressources humaines qui font du recrutement mais pas que. Ils s’occupent de relations sociales, de carrières, de paie ou de gestion quotidienne des salariés.

Le recrutement est en train de s’hyper-spécialiser avec des sourceurs, des spécialistes de l’évaluation. Un métier qui exige de plus en plus d’aller sourcer des profils et de les accrocher avec un discours commercial.

Forcément les RH se sentent complètement largués dans ce contexte surtout si on leur dit qu’ils n’ont plus le budget de se payer des cabinets de recrutement (qui étaient leur bouée de sauvetage jusqu’à présent).

Entre les deux, l’écart se creuse et va s’accentuer en 2016. Les RH ont de moins en moins les compétences pour faire du recrutement et les entreprises prennent la mesure du sujet. L’autre jour à #TruToulouse, une participante nous racontait que dans son entreprise, ils avaient crée la fonction justement à partir de ce constat.

Cette hyper spécialisation agrandit l’écart entre des RH qui ne font du recrutement que de temps en temps et des recruteurs qui doivent monter en compétences pour aller chercher les profils.

Je crois que 2016 va marquer cette accentuation entre les 2 fonctions. D’ailleurs il suffit de voir la place du recrutement dans les formations RH aujourd’hui .

 

Le recruteur heureux est un candidat heureux

C’est une tendance que j’explique dans cet article sur justement comment, en rendant votre recruteur heureux vous travaillez sur l’expérience recrutement et notamment l’expérience du candidat.

Alors quelles sont les tendances du recrutement en 2016 pour vous ? Est ce que ces tendances vous parlent ou pas du tout ?

Vous voulez suivre la meilleure formation sur le recrutement et le sourcing ? Vous voulez trouver les bons candidats ?

 

MetroTime

LinkdHuman

A la Une, Emploi, Groupement d'Employeurs